Portrait de sociétaire : Laurent Gomis

Le sociétariat à Biovivéo a été un choix de couple. Le déclencheur a été la grave maladie de ma femme, en 2008. Nous avons décidé d’épauler les soins en consommant une nourriture plus saine donc nous nous sommes tournés vers le bio. On a fait ça progressivement : il y avait une question de budget, Il a fallu apprendre à cuisiner de façon différente pour que le prix du repas soit très raisonnable. Ma femme cuisine essentiellement avec des aliments de base, favorisant les fruits et les légumes. Finalement ça ne coûte pas plus cher ! Et après être devenus des clients de la Coopérative, nous avons pensé devenir sociétaire.

J'ai toujours été respectueux de la nature. La Terre n'est pas une poubelle ! Je sais que je ne changerai pas le monde en mangeant bio, mais je ne veux pas contribuer à sa dégradation.

Pourquoi je fais le choix d'acheter dans cette Coopérative ? Parce qu'il y a Bio et Bio !  Par rapport aux OGM, à l’ensilage.etc... Je me tourne vers la nature pour me faire du bien, alors je veux aussi lui faire du bien ! En 2008, il y avait beaucoup moins de produits bio en grandes surfaces; mais de toute façon, je n’ai jamais fait confiance à la Bio de la grande distribution! Ce que j'aime bien, c'est qu’a Bioviveo il y a une éthique du bio qui correspond mieux à la mienne.

Pour l'aspect Commerce Equitable, par contre, j'avoue être dans le doute, peut être qu’il me faut mieux m’informer.

En tant que sociétaire de la Coopérative, je ne fais pas autant que je voudrais. J'ai déjà une vie sociale très active ! Une fois, nous avons participé au chantier qui consistait à étiqueter les végétaux du parking écologique du magasin de Montgeron.et à installer un nid; ça reste un souvenir agréable.

Et puis, ce que j'apprécie aussi, c'est l'ambiance en magasin. Habitant à Vigneux, je fréquente le magasin de Montgeron depuis 10 ans. On se connait, on s'appelle par nos prénoms. Même avec les autres clients, que l'on ne connait pas, il y a un petit quelque chose, ce n'est pas l'anonymat des grandes surfaces...

Pour l'avenir, je souhaite qu'il y ait d'autres magasins de la Coopérative, et qu'il y ait de plus en plus de terres reconverties en bio, donc en achetant à Biovivéo je favorise ces reconversions. Plus particulièrement, j'aime acheter les produits Demeter, avec la notion « biodynamique » : il y a une action directe sur la planète.

J'aimerais bien aussi qu'il y ait un rayon boucherie à la coupe; cela me manque beaucoup.