Je suis salarié du magasin Biovivéo d'Athis-Mons depuis mars 2014, et j'ai très vite décidé de devenir sociétaire en mai 2014. L'aventure de l'ouverture d'un magasin nécessitait de se donner tous les moyens, il me semblait très utile de se donner au maxium pour réussir cette aventure commune.

Ayant déjà longtemps travaillé dans l'alimentation bio, j'apprécie d'être ET salarié ET sociétaire à Biovivéo : c'est un mélange heureux qui permet d'avoir une vision et des actions complémentaires et complètes, 2 angles d'attaque différents pour faire avancer le bio. Comme salarié, responsable du rayon des cosmétiques et compléments alimentaires, je m'implique dans la vie du magasin. Comme sociétaire, dans une Coopérative dont la mission dépasse le cadre purement commercial, j'ai une approche plus visionnaire, idéologique, qui permet une projection à moyen et long terme. En devenant sociétaire, l'horizon s'élargit et mes actions de salarié sont faites avec plus de conscience, une meilleure compréhension. Ayant des convictions profondes et intégrées sur l'existence et l'avenir de la bio, je vois dans le sociétariat une occasion supplémentaire d'exprimer mes convictions : même si mes actions pour Biovivéo sont surtout salariées, je me sens proche des autres actions non salariées.

Pour les lecteurs de la lettre d'info, je dirais qu'il est beaucoup plus facile de deveinr sociétaire que salarié ! Il suffit de la conviction, d'un peu de temps disponible, et de 75 euros... J'ai envie de leur dire qu'une toute petite part de 75 euros nous ouvre la possibilité très concrète et dynamique de participer à l'avenir de la bio, d'être emporté par cette dynamique : car toutes les actions, même petites, sont utiles. 
Etre sociétaire c'est :
   croquer la bio à pleines dents,
      la vivre à table et en plein champs,
         dans la joie et la bonne humeur,
            foi de consomm'acteur !