Notre cave bio

Encore minoritaire (8,2% de la surface occupée par le vignoble français), le vignoble biologique en hausse constante depuis 10 ans, suscite un intérêt croissant. C’est le Languedoc-Roussillon qui compte le plus grand nombre de vignobles bio, suivi par la Région Provence-Alpes Côte d’Azur et l’Aquitaine. Il n’existe pas de « vin biologique », mais des vins « issus de raisins biologiques ».

Nous distinguons :
> la culture des vignes bio : elles sont fertilisées à l’aide d’engrais verts et de composts, protégées par des sels simples de soufre et cuivre et des produits naturels (algues, extraits végétaux), et désherbées mécaniquement
> la vinification qui permet d’élaborer et d’élever le vin en limitant l’emploi d’additifs (levures industrielles, enzymes, soufre, sucres…) par des vignerons soucieux d’authenticité et de qualité.

Pour en savoir plus sur les vins à Biovivéo.